Migrations multiples de nos ancêtres

Des tests réalisés à partir de l’ADN-Y de Bérubé permettent de localiser nos ancêtres d’il y a 1500 à 2000 ans au nord du fleuve Elbe, probablement en Poméranie, un territoire appartenant de nos jours à l’Allemagne, mais qui a autrefois fait partie du royaume danois. Alors habités par des Germains du nord, mais aussi par de nombreux Slaves et des Danois, ce territoire a vécu dans une moindre mesure  des migrations comparables à celles des Angles, des Jutes et des Saxons, vers l’Angleterre, aux Ve et VIe siècles. Pensons aussi à celles des hommes du nord (Normanni) qui ont fondé le Royaume de Jorvik (York) en Angleterre, en 866, ou la Normandie en France, en 911. Les Beruby du Moyen-âge faisant partie en Angleterre de la classe privilégiée des Anglo-Normands, leurs ancêtres sont sans doute arrivés dans ce pays avec l’invasion de 1066 ou dans la foulée de celle-ci. Difficile pour l’instant de dire ce qui a pu se passer entre le Ve et le Xe siècle, compte tenu d’un va et vient presque constant entre un royaume danois plus vaste qu’’aujourd’hui, l’Angleterre et la Normandie. Notre ancêtre Damian venait par ailleurs de Haute-Normandie et les Bérubé de France se concentrent, au moins depuis le milieu du XVIe siècle, autour de Rouen. Il est donc fort possible que le 1er Bérubé de France soit venu à Rouen, vers 1420-1430, parmi les artisans, notamment des maçons en grand nombre, pendant l’occupation anglaise de cette ville (Guerre de cent ans).

 

Mai 2018